Situation
Où manger
Où peut-on dormir?
Ou et quoi acheter?
Que peut-on faire?
Curiosités
Le site
Org. et associations
Castellfollit soutenable
Adreces i Téléph. útils
 
LE VILLAGE

 

Castellfollit de la Roca est un village qui compte 1 000 habitants environ et qui occupe une surface de moins de 1 km2, ce qui en fait une des communes les plus petites de Catalogne par son étendue. Le petit terme municipal est limité par la confluence des rivières Fluvià et Toronell, entre lesquelles s'élève la spectaculaire falaise de basalte.

Le profil de l'église et les maisons suspendues au-dessus de la falaise, au bord du précipice, est devenue une des images les plus photographiées et les plus peintes de Catalogne ; mais c'est aussi un magnifique mirador naturel d'où on peut observer les vallées des deux rivières.

LA FALAISE BASALTIQUE

Le rocher escarpé de basalte sur lequel s'assied le village a une hauteur de plus de 50 m et une longueur d'environ un kilomètre et est la conséquence directe de l'action érosive des rivières Fluvià et Toronell sur les restes des coulées de lave provenant des éruptions volcaniques qui eurent lieu il y a des milliers d'années.

La lave, en se solidifiant, se transforme en basalte, une roche de grande dureté, qui prend différentes formes en fonction du processus de refroidissement, de la contraction et des crevasses de la lave. Concrètement, la falaise est le fruit de la superposition de deux coulées de lave ; la première, de plus de 217 000 ans d'ancienneté, provient de la zone de Batet et est formée par des dalles, la deuxième, plus jeune, qui est originaire des volcans de Begudà et qui a environ 192 000 ans, adopte des formes prismatiques.


LA CARRIÈRE

À Castellfollit se trouve l'unique carrière de basalte en activité de tout l'État espagnol. Il s'agit de la carrière qui est exploitée par la famille Ortiz depuis 1929, bien que les premières références de cette carrière datent de 1887.

Les applications données au basalte qui en est extrait sont essentiellement au nombre de deux : une utilisation industrielle (en tant que roche antiacide) et une autre domestique et décorative (cheminées, revêtements…). Un bon exemple de l'utilisation du matériel extrait est le dallage des rues de la vieille ville.



LA VIEILLE VILLE

La vieille ville de Castellfollit de la Roca, d'origine médiévale, est formée par des places et des ruelles étroites et ombragées. Les maisons sont, pour la plupart, construites en pierre volcanique.

Au bout de la falaise, à l'endroit où se trouvait l'ancien cimetière du village, qui fut fermé et déplacé à son emplacement actuel en 1961, se trouve la place-mirador Josep Pla. Ce grand balcon nous offre une vue panoramique spectaculaire et nous permet de comprendre la position stratégique du village et de ses qualités naturelles pour la défense.

L'église de Sant Salvador, dont les premières références datent du XIIIe siècle, se trouve sur l'un des côtés de la falaise. Le bâtiment actuel, qui a été l'objet de plusieurs réfections, est de style renaissance tardive, avec un clocher carré ouvert sur ses quatre faces et couronné par un toit en forme de calotte décoré de petits pilastres. Il conserve une fenêtre de style roman tardif et diverses pierres de taille de basalte réutilisées.

Des célébrations liturgiques eurent lieu dans l'église jusqu'à ce qu'elle fut détruite pendant la Guerre Civile. Une fois la guerre finie, le mauvais état dans lequel se trouvait le bâtiment, amena à prendre la décision de construire une nouvelle église dans la nouvelle partie du village et d'abandonner l'ancien édifice. À la moitié de la décade des années 80, sur l'initiative des voisins, l'ancienne église fut réaménagée en centre culturel. Il faut dire que la restauration fut très réussie, étant donné que le verre et le fer furent combinés avec la pierre originale.


AUTRES ENDROITS D'INTÉRÊT

À deux pas de la vieille ville, juste à côté des rivières Fluvià et Toronell, nous trouvons une zone de petits jardins potagers cultivés par les gens du village et séparés entre eux par des murs de pierre. Le parcours qui passe près des potagers fait partie d'un itinéraire à pied du Parc Naturel qui nous permet de découvrir, outre la falaise, des éléments d'archéologie industrielle. Il s'agit de canaux et de barrages qui dévient l'eau vers les usines de Can Mulleras et de Can Xaudiera (Montagut) pour produire de l'énergie hydroélectrique.

Si nous nous éloignons un peu de la zone de la vieille ville, nous arrivons au pied du clocher consacré à Sant Roc, dont l'horloge marque le rythme de la vie du village.

La municipalité dispose de nombreuses places et de nombreux espaces ouverts où les enfants peuvent jouer et où les moins jeunes peuvent se reposer. La Plaça de Catalunya en est un bon exemple ; construite récemment, elle est devenue un lieu de rencontre habituel.

En été, la piscine qui est ouverte à tout le monde, permet aux visiteurs de se rafraîchir à l'occasion d'une chaude journée et sert de zone de loisirs pour les jeunes et les personnes âgées.













 
Ajuntament de Castellfollit de la Roca Disseny i creació TripleVeDoble.net